mercredi 30 juin 2010

A vos écouteurs

Si comme moi vous êtes lassés des vouvouzellas entêtantes de ce mondial, je vous propose deux voyages radiophoniques :
  • Toute la semaine et en remplacement estival du carrefour de Lodéon, vous pouvez écouter "Accolade", une émission de musique classique. C'est l'occasion d'écouter ou de réécouter de grands morceaux et de grands compositeurs.
  • A 17h, Guillaume Gallienne dans "çà peut pas faire de mal" vous invite à partager les textes qu'il aime, qui l'ont séduit, qui l'amusent.
Et pour finir, je voulais terminer par une petite note de musique rafraichissante.

mardi 29 juin 2010

Spectacle/Le Cabaret des Stupéfaits


La Compagnie Pace se produira à Sagonne à l'espace Simonne et Jean Lacouture

Samedi 3 juillet à 20h30.

Le Cabaret des Stupéfaits




Installée à Bourges depuis 1994, la compagnie Pace mène un travail de création mêlant art et formation en direction de nouveaux publics. Elle dresse des passerelles entre artistes afin de favoriser la rencontre entre toutes les disciplines artistiques.

Le cabaret des Stupéfaits invite les spectateurs à une promenade dans le répertoire des chansons de 1900 à 1940.

lundi 28 juin 2010

Les nouveautés de l'espace adulte !

Comme pour les acquisitions en jeunesse (ici et ), voici la liste des nouveautés adultes :
  1. L'oiseau de mauvais augure, Camilla LACKBERG
  2. les écureuils de central park sont tristes le lundi, Katherine PANCOL
  3. Sans laisser de trace, Joseph FINDER
  4. Tout piller, tout brûler, W. TOWER
  5. Au delà des pyramides, D. KENNEDY
  6. Tous à la campagne, J. O'REILLY
  7. L'or des borderies, J-P MALAVAL
  8. Pygmy, C. PALANIUK
  9. Filles de shangaï, L. SEE
  10. L'exil des anges, G. LEGARDINIER
  11. Galadio, D. DAENINCKX
  12. Océan mer, A. BARRICO
  13. Quand souffle le vent du nord, D. GLATTAUER
  14. Second roman, M. ORTHS
  15. La dernière chanson, N. SPARKS
  16. La dague au lys rouge, J. BENZONI
  17. La vallée des cobayes, P. MARTIN
  18. Le loup de metendal, G. LAPORTE
  19. Les jardins du vent, DEGROOTE
  20. Une femme libre, D. STEEL
  21. Kennedy junior, P. MEROT
  22. La mélodie des jours, L. FOUCHET
  23. L'art de pleurer en choeur, E. JEPSEN
  24. Orages ordinaires, W. BOYD
  25. La fille de papier, G. MUSSO
  26. Les témoins de la mariée, VAN CAUWALAERT
  27. Les vaincus, X. BENGUEREL
  28. Le cuisinier, M. SUTTER
  29. Série Z, J.M. ERRE
  30. La vie d'une manière ou d'une autre, C. ARNOTHY
  31. Déclic, P. CAUVIN
  32. Les collines de la chance, N. ROBERTS
  33. Darkwood t.1, 2 et 3, S. GREEN
  34. Une seconde chance, P. CAUVIN
  35. La passerelle, L. MOORE
  36. L'infiltré, J. GRISHAM
  37. le ruban rouge, C. POSADAS
Cliquez sur les liens pour découvrir ce que nous avons pensé des titres lus.

dimanche 27 juin 2010

Second roman/ Markus Orths


A la manière d'un David Lodge examinant à la loupe le microcosme universitaire et littéraire, Markus Orths entraîne le lecteur dans la vie mouvementée d'un jeune écrivain.
Ayant obtenu un certain succès éditorial avec le premier roman, l'écriture du second se révèle être un véritable enfer.
Passant par autant de phases euphoriques que de déprimes, le lecteur vit avec le héros les affres de la création.
De même, les entretiens entre l'auteur et son éditeur sont autant de moments hilarants tout comme sa propension à trouver de bonnes raisons de ne pas écrire. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants ; Tante Edna est un morceau d'anthologie à elle toute seule.
En bref, un roman court et incisif sur le monde littéraire.

vendredi 25 juin 2010

Quand souffle le vent du nord / Daniel Glattaueur

Ce livre est le premier à être publié chez nous en France. C'est aussi le plus grand succès de cet auteur allemand.
Tout au long du livre, nous sont retranscrits les mails échangés entre Emmi et Léo.

Au départ, étrangers l'un à l'autre, ils vont se mettre à correspondre avec une vivacité et une fréquence qui n'est pas sans avoir de répercussions sur leur vie privé.

Avec adresse, et sans jamais lasser le lecteur avec les contraintes imposées par la forme narrative choisie, l'auteur nous fait vivre cette rencontre intellectuelle avec passion. Il nous transporte dans une relation qui n'a de virtuelle que le terme et nous fait croire à une issue impossible.
Enchanteur.

... Espérons que l'éditeur aura la bonne idée de publier d'autres oeuvres de l'auteur...

Quand souffle le vent du nord, Daniel GLATTAUER, Grasset, mars 2010.

mercredi 23 juin 2010

Les horaires d'été


Attention !

A partir du 5 juillet jusqu'au 28 août inclus, la bibliothèque passe aux horaires d'été :

Lundi : Fermé
Mardi : 16h-18h
Mercredi : 10h-12h30 14h-18h
Jeudi : Fermé
Vendredi : 15h30-18h
Samedi : 10h-12h30 14h-18h



I'm a bitch !

Y'a pas à dire, parfois l'anglais sonne mieux que le français ;)
La note d'aujourd'hui sera résolument yéyé et ultra féminine.
Un groupe de filles, d'ailleurs puisque qu'on aborde le sujet filles et musique, vous en avez vu beaucoup vous des filles à la fête de la musique ? Non, parce que c'était un peu le thème lancé  cette année...

Elles sortent leur premier album en 2007 et sont toutes nées dans les années 80. Des baby rockeuses les plastiscines ! Elles se rencontrent pour la plupart au lycée et décident de former un groupe de rock. Les garçons n'étaient pas exclus mais au final elles se retrouvent entre elles.
Leur coup de maître a sans doute été leur apparition, avec la chanson qui suit, dans la série américaine "Gossip girl". So frenchy !

Les acquisitions jeunesse de juin (II)

Voici la suite et la fin des acquisitions jeunesse de ce mois ci :
  • Sara et le clown, Milan
  • De rêves et de voyages, Milan
  • y'en a marre des cauchemards, Milan
  • Le journal de peter, Milan
  • Boucle d'or et les trois ours, Nathan
  • Princesse Pivoine, Nobi Nobi
  • Si j'étais Fifi Brindacier, Picquier
  • Non, EDL
  • Derrière la colline, EDL
  • Ca fait peur, EDL
  • Pas de loup, EDL
  • Oh c'est cassé, EDL
  • Oulala c'est haut, EDL
  • Matriochka, Flammarion
  • Chamalo découvre les formes, Flammarion
  • Chamalo découvre les saisons, Flammarion
  • Que crois-tu qu'il arriva, Glenat
  • Les âmes croisées, Rageot
  • L'heure du facteur, Rouergue
  • Fuite en mineur, Rouergue
  • A quoi servent les clowns, Rouergue
  • pain beurre et chocolat, Rue du monde
  • Sous la lune poussent les haikus, Rue du monde
  • La fabuleuse cuisine de la route des épices, Rue du monde
  • Bonne pèche, Seuil
  • Kimiko et le botaniste, Seuil
  • La mélodie des tuyaux, Seuil
  • En un tour de main, Seuil
  • Frère Lune et soeur soleil, Sorbier
  • L'étranger sur le sable, Thierry magnier
  • Quelles couleurs, Thierry Magnier

mardi 22 juin 2010

Spectacle /Louisiana Jazz Band

Le Louisiana Jazz Band se produira à l'espace Simonne et Jean Lacouture de Sagonne
le samedi 26 juin à 20h30.

Crée en 1969, le Louisiana Jazz Band est l'un des orchestres de jazz les plus anciens de la région Centre. A l'origine, le groupe était une émanation de la fanfare des Beaux-Arts de Bourges, puis le groupe s'est structuré, a évolué, et fut longtemps un quartet composé d'Alain Meaume (saxo-clarinette), Bernard Charbonnier (banjo), Dominique Patrigeon (contrebasse), Régis Martin (batterie).
Aujourd'hui, la formation est composée d'Alain meaume, Eric Bilbille (piano), Ludivic Legros ( contrebasse) et Mario Subires ( batterie).
Avec un répertoire puisant essentiellement dans le jazz traditionnel qu'illustrèrent des musiciens comme Sidney Bechet ou Louis Amstrong, le Louisiana Jazz Band sait conquérir un public qui, parfois, se montre réfractaire à la seule évocation du mot jazz. Petite Fleur, Dans les rues d'Antibes, When the Saints, Hello Dolly, Caravan, In the Mood constituant quelques uns des airs offerts par le groupe.


lundi 21 juin 2010

Accueil de classe à Givardon

Pendant l'année scolaire, les élèves du regroupement scolaire de Givardon sont régulièrement accueillis à la bibliothèque de Sagonne sous la houlette de Mme Perraud et Mme Morin les deux bénévoles.
La fin de l'année est toujours l'occasion d'une petite fête à la bibliothèque : cette année cependant, l'animation s'est déroulée dans la salle de classe.



Dans ma besace, un livre de contes du Vercors et quelques albums :
C'est ainsi que les élèves ont découvert à la manière d'un explorateur la raison pour laquelle le rossignol chante la nuit plutôt que le jour [conte du Vercors], l'origine du Nouvel An Chinois [Dragon de Feu/ Chen Jiang Hong], frémis et ris avec la grand mère et le loup, enfin, sont partis avec Moumine, Mumla et petite Mu dans d'extraordinaires aventures.


jeudi 17 juin 2010

Le Montespan / Jean Teulé


Si l'histoire n'a retenu que le nom de la favorite de Louis XIV, Jean Teulé s'attache à nous conter celle de son mari : Louis Henri marquis de Montespan.
Ce dernier passe du statut de mari comblé à celui de cocu en l'espace d'une campagne militaire. Sa femme, la trop belle et entreprenante Françoise de Rochechouart dite Athénaïs aura succombé aux plaisirs royaux.
Teulé nous dresse donc le portrait d'un homme aux prises avec le pouvoir car il n'aura de cesse de vouloir se venger du monarque tout puissant.

Si cette période de l'histoire vous intéresse, vous pouvez également lire :
Pierre Goubert/ Louis XIV et vingt millions de français
Jean-Christian Petitfils/ Louis XIV
Jean Christian Petitfils/ Madame de Montespan
Madame de Sévigné/ Lettres

Summertime

Voici un morceau que je ne me lasse jamais d'entendre. Ici, il est interprété par Ella Fitzgerald et Louis Amstrong.
Tiré de l'opéra "Porgy and Bess de Georges Gershwin, elle met en scène la communauté noire américaine de Charleston dans les années 30.
Porgy, un mendiant, tente de venir en aide à Bess, maltraitée par son mari Crown et d'un dealer Sportin'Life.

Les acquisitions jeunesse de juin (1)

  • Blog, Actes sud
  • Camille à la ferme, Albin Michel
  • Combien d'oiseaux, Albin Michel
  • Jour papillon ou jour herisson ? Albin Michel
  • La colère des Mac Gregor, Bayard jeunesse
  • Poèmes et chansons de Jacques Prevert, Bayard jeunesse
  • Un livre, Bayard jeunesse
  • L'apprenti epouvanteur, Bayard jeunesse
  • Oh les chifffres, Casterman
  • Il court il court le furet, Casterman
  • Mary la penchée, Casterman
  • Pierre et le loup (CD), Didier Jeunesse
  • Les trois ours, EDL
  • L'ouragan, EDL
  • La toute petite dame, EDL
  • Clown, EDL
  • La petite poule rousse, EDL
  • J'aime pas le lundi, EDL
  • Les quatre filles du pasteur March, EDL
  • Cirque mariano, EDL
  • Bon appetit monsieur lapin, EDL
  • La liste des fourniture, EDL
  • Dix feuilles volantes, EDL
  • Les orteils n'ont pas de nom, EDL
  • Chocolat, EDL
  • Joker, EDL
  • Viens on va chercher un poème, Sarbacane
  • Le camembert volant, Gallimard jeunesse
  • Fabuleux navires, Gallimard jeunesse
  • L'environnement, Gallimard jeunesse
  • Petit radis, Gallimard jeunesse
  • Petite fraise, Gallimard jeunesse
  • Amélie déménage, Grasset
  • Charlie remonte le temps, Grund
  • World shaker, Helium
  • Le livre de la nuit, La joie de lire
  • A calicochon, Kaleidoscop
  • Noir sur blanc, Kaleidoscop
  • D'abord l'oeuf, Kaleidoscop
  • Blanc sur noir, Kaleidoscop
  • Premier printemps, Memo
  • Dans mon prés, Mila
  • Dans mon étang, Mila

    Pour plus de détail sur les albums et les  romans jeunesse cliquez sur les liens des éditeurs ci dessous :
    Actes sud ; Albin michel ; Bayard jeunesse ; Casterman ; EDL ; Gallimard jeunesse ; HeliumMila ;


      mercredi 16 juin 2010

      Une seconde chance / Patrick CAUVIN

      Pas compliqué à résumer :

      Un jeune homme de seconde, lors d'une sortie scolaire au Louvre, va être pris d'un malaise et saigner d'une plaie qui lui apparaît au bras devant un tableau qui l'a inexplicablement attiré...

      Une fois l'intrigue mise en place, j'ai trouvé le récit alourdi par d'incessants parallèles entre le ressenti du personnage principal Zéphyrin, narrateur de l'histoire et des scènes de films de genre. 
      Exemples : Zéphyrin entre dans une maison vide (je vous passe les ficelles grossières du portail de la maison  ouvert et de la porte entrebâillée), il entend quelqu'un et l'auteur fait la comparaison avec les films d'horreur à la Freddy.
      Ou alors, lors de la scène du baiser, comparaison est faite avec la musique en fond au cinéma dans ce genre de scènes.
      Encore un autre exemple, mais il y en a beaucoup d'autres, Zéphyrin monte à l'arrière d'un vélo, c'est une fille qui pédale, il pense alors que dans les films, le schéma est toujours inversé...

      Ajoutez à cela que je n'ai pas saisis la pertinence d'une construction sous forme de journal intime et vous comprendrez que je n'ai pas été convaincue.

      mardi 15 juin 2010

      Sortir : Le CNCS



      Non loin d'ici, à Moulins s'est ouvert en 2006 le Centre National du Costume de Scène. 8000 costumes de l'Opéra National, de la Comédie Française et de la Bibliothèque Nationale y sont conservés.
      Le Centre propose au grand public trois grandes expositions par an.
      C'est ainsi que l'année dernière a été proposée une superbe exposition sur les costumes du danseur Rudolph Noureev. La scénographie permettait de mettre en lumière leurs tissus, leurs coupes et de les relier à ses ballets les plus représentatifs.

      Aujourd'hui, place aux grandes cantatrices : du 5 juin au 31 décembre 2010, le visiteur pourra aller admirer le costume de Maria Callas dans la Norma de Bellini, mais encore celui de Nathalie Dessay dans le rôle de la Reine de la nuit. Vous pourrez également vous arrêter sur la robe de Sarah Bernhardt dans Ruy Blas.

      Autant de découvertes extraordinaires et magiques dans un lieu admirable.

      vendredi 11 juin 2010

      Si vous avez aimé...Terry Pratchett


      Si vous avez aimé Les annales du disque monde de Terry Pratchett, vous aimerez alors Darkwood de Simon R. Green.

      Après une première quête malheureusement réussie, Rupert, un second fils revient flanqué d'un dragon ronchon, collectionneur de papillons et d'une princesse bagarreuse.
      A peine a-t-il mis les pieds au château qu'il se fait piquer la princesse par son frère aîné et qu'on le renvoie à la recherche du Haut sorcier.
      En effet, un mal s'étend sur le royaume de la forêt, et seul ce dernier pourra peut-être l'endiguer.
      Arrivera-t-il à temps ?
      Dans une quête épique qui ne se prend pas au sérieux, le lecteur suit avec délices les aventures de Rupert et Julia : le premier se révèle plus chevaleresque qu'on ne veut le dire et la deuxième un peu plus féminine. Entre tout çà, vous rencontrerez une bande de gobelins peureux et adulant Rupert, un sorcier ivrogne et peu sûr de ses sortilèges, une licorne susceptible, et quelques traîtres que nos héros auront vite fait de mettre hors d'état de nuire.
      L'aventure continue dans Les épées de Haven et Les gardes de Haven

      jeudi 10 juin 2010

      A la découverte de Jane Austen


      Mardi 8 juin se tenait à la bibliothèque départementale de la Nièvre une conférence sur Jane Austen.
      Grâce à Mme Arlette Sarcery, ancien professeur à la Sorbonne, l'auditoire s'est retrouvé plongé dans l'Angleterre de la fin du 18ème siècle.
      A travers son roman le plus célèbre Orgueil et Préjugés, mais évoquant également Raisons et Sentiments, Mansfield Park ou Persuasion, nous est apparu un auteur majeur de la littérature anglaise, lu encore avec bonheur plus de deux cent ans après sa mort.
      En effet, si Jane Austen est autant apprécié, c'est grâce à sa fraîcheur d'écriture.
      Elle dépeint dans chaque roman ce qu'elle connaît le mieux : l'évolution de la société anglaise campagnarde. Elle évoque avec beaucoup d'ironie et d'humour les caractères des personnes composants celle-ci. Orgueil et Préjugés nous en donne un bon exemple.
      Pour Jane Austen, l'évolution de la société anglaise est totalement à l'opposé de ce qu'à fait la Révolution Française : elle évolue grâce aux changements des individus. Dans l'élan de civilisation, les générations futures modifient peu à peu leur mode de vie et leurs pratiques par rapport aux anciennes générations.
      Par contre, Jane Austen passe sous silence l'industrialisation de l'Angleterre, ses villes, et la montée en puissance de son commerce. Il faut rappeler qu'à cette époque, la maîtrise des mers devient un enjeu majeur dans la lutte qui oppose l'Angleterre et la France Napoléonienne.
      Si Jane Austen est très critique envers la société, elle ne le fait pas sur un mode tragique comme Charles Dickens dans Oliver Twist (publié en 1837).

      Pour aller plus loin, voici une bibliographie non exhaustive des oeuvres de Jane Austen :
      - Juvenilia.- ed Ch. Bourgois
      - L'abbaye de Northanger.- ed CH. Bourgois
      - Raisons et Sentiments.- ed. 10/18
      - Orgueil et Préjugés.- ed.10/18
      - Emma.- ed.LGF
      - Mansfield Park.- Archipoche

      Oeuvres adaptées au cinéma :
      - Orgueil et Préjugés/ Réalisateur Giles Foster ( série BBC)
      - Orgueil et Préjugés / Réalisateur John Wright
      - Raisons et Sentiments / Réalisateur Ang Lee
      - Emma / Réalisateur Douglas Mc Grath

      Des adaptations :
      - Le journal de Bridget Jones
      - Bride and Prejudice ( adaptation bollywoodienne)

      mercredi 9 juin 2010

      Ronde des livres à la bibliothèque d'Augy

      Tous les mardis, je me rends à la bibliothèque d'Augy pour tenir la permanence en compagnie de Madame Longuépée.
      Après une heure du conte délocalisée,c'est une ronde de livres pour la grande section de l'école d'Augy que j'anime.
      Pendant que Madame Longuépée enregistre les retours et les emprunts d'une partie de la classe, je raconte une histoire aux autres enfants.
      ( Un livre interactif ;))
      Le choix, pour cette ronde des livres qui continuera encore pendant deux semaines, a été fait à partir de la sélection du Prix des jeunes lecteurs de la Nièvre, dont nous avons les albums à la bibliothèque intercommunale.

      Hier a été présenté J'ai grandi ici d'Anne Crauzas. Si vous ne connaissez pas encore le travail de cette artiste venez découvrir ses albums dans nos bacs.
      Ils sont à la lettre C ... C comme Crauzas oui :)


      mardi 8 juin 2010

      La Derniere Chanson / Nicholas SPARKS

      Très connu et adapté de nombreuses fois au cinéma, Nicholas Sparks est beaucoup plus confidentiel en France.
      Très peu connu à la bibliothèque, je le mets entre les mains des lectrices qui aiment la littérature sentimentale.
      Une jeune femme Ronnie, âgée de 18 ans, va jouer au piano, pour son père, une dernière chanson.
      Mais avant d'utiliser l'instrument délaissé depuis de nombreuses années, elle devra se réconcilier avec ses proches et par là même avec elle.
      C'est également, l'histoire d'un premier amour.

      Au cinéma, la bande annonce donne ça :


      Avertissements :
      Pour les personnes qui détestent le côté guimauve et les poncifs, s'abstenir de lire le sous-titre du livre et surtout, la 4ème de couverture.
      Pour celles qui ont du mal avec le côté manichéen, ce livre n'est pas pour vous.
      Non négligeable, il y a un côté chrétiennement correct qui peut exaspérer.

      Mais, notez que ce sont les ingrédients des livres de Nicholas Sparks.Donc, pour ceux qui connaissent cet auteur, ils ne seront pas déçu. Pour les autres, vous êtes prévenus ;)


      La Dernière Chanson, Nicholas Sparks, Michel Lafon mai 2010 (479 p.)

      lundi 7 juin 2010

      Si vous avez aimé "Hunger games"

      Si vous avez aimé l'univers d'Hunger Games de Suzanne Collins, vous aimerez également :


      Uglies/ Scott Westerfeld
      A 16 ans, tous les adolescents subissent une opération chirurgicale de passage : ils deviennent Pretties. A la veille de celle-ci, Tally rencontre une jeune fille qui lui fait découvrir le monde des rebelles. Dans celui-ci, la beauté parfaite n'existe pas. Tally répondra-t-elle à l'appel des rebelles ?
      Tétralogie avec Pretties ; Specials ; Extras



      Le combat d'hiver/ Jean-Claude Mourlevat
      Orphelins ignorant leurs origines et élevés dans des pensionnats aux règles drastiques, Hélène et Milena tout comme Bartomoleus et Milos n'ont guère de liberté en dehors de leurs visites bi-annuelles au village des consoleuses. Informés par une lettre mystérieuse que leurs parents, opposants au pouvoir actuel, ont été éliminés, ils décident de s'enfuir. La poursuite qui débute alors ne leur laisse guère de répit mais armés de courage, ils ne renoncent pas et découvrent peu à peu de nombreux alliés désireux de les voir reprendre le combat de leurs parents.

      Suzanne Collins/Hunger Games


      Voici les deux premiers tomes vraiment palpitants d'une trilogie jeunesse.

      Dans un futur probable, l'Amérique est divisée en 12 districts gouvernée par une capitale "Panem". Afin d'assurer leur tranquillité, le Capitole fait régner la terreur et la faim et organisent chaque année des jeux où les concurrents sont tirés au sort parmi les enfants de chaque district.
      Katniss et sa famille vivent dans le 12ème, le plus pauvre, pays de mineur. Orpheline de père, elle fait bouillir la marmite tant bien que mal en braconnant avec Gale, un jeune garçon.
      Lorsque le tirage au sort désigne Prim sa jeune soeur, Katniss se porte volontaire pour échanger sa place. C'est ainsi qu'ils formeront avec Peeta le fils du boulanger, l'équipe du 12ème district.
      Avec son aide ainsi que celle de son équipe de préparation, Katniss et Peeta sortiront vainqueurs de l'arène. Cependant, en sauvant ce dernier, elle s'aliénera le Capitole.
      Le second tome s'ouvre sur la tournée d'honneur des vainqueurs dans chaque district. La révolte gronde ; Katniss et Peeta deviennent les symboles de la rébellion. Cependant, le Capitole qui n'a pas apprécié leur démonstrations de force s'efforce de les briser en menaçant leur famille et en les renvoyant dans l'arène pour les "jeux de l'expiation".
      Ils ne trouveront leur salut qu'en s'alliant avec une partie des concurrents.

      Si le premier tome était plus centré sur l'action au sein de l'arène, le second tome se tourne résolument sur les rouages politiques mis en place par les dirigeants du Capitole pour s'aliéner les populations des districts. De même, on voit émerger une rébellion secrète ralliée par le symbole du geai moqueur que porte Katniss lors de ses passages dans l'arène.
      Enfin, les personnages du roman sont loin d'être lisses et chacun porte en lui des graines de violence et de rébellion.
      Katniss est téméraire, intègre mais ne voit pas plus loin que le bout de son nez ; Peeta est plus fin que son air lourdaud veut nous le faire croire, et Haymich, leur mentor, cache bien son jeu.

      Ce second tome se ferme sur les prémisses de la révolte dans les districts et annonce un troisième tome magistral.

      samedi 5 juin 2010

      BRAD MEHLDAU ET JOSHUA REDMAN

      Brad Mehldau : Highway Rider - écoute gratuite et téléchargement
      album proposé par musicMe


      Si vous vous demandez à l'écoute de cet album qui accompagne au saxophone le pianiste Brad Mehldau... Oui, je sais, c'est dans le titre, j'ai raté mon effet !

      Il me reste dans la tête "don't be sad" que je fredonne inlassablement.
      Douceur et force mêlée...

      jeudi 3 juin 2010

      LES NUITS RALLONGENT

      Comme tous les ans, la librairie Sur Les Chemins du livre (Saint Amand) organise un festival du polar. 
      Festival itinérant, la première édition avait eu lieu à Villequiers (j'ai notamment le  délicieux souvenir d'une lecture dans les bottes de foin).
      Pour cette édition, 12 auteurs de polars seront présents à Saint Amand le Samedi 19 juin !

      Vous pourrez rencontrer Michèle Barrière, Gilles Bornais, Thierry Bourcy, Michel Chevron, Thierry Crifo, Christian Daumas, Paul-françois Husson, Roger Lenglet, Richard Normandon, Jean-Jacques Reboux, Christian Roux et Michel Steiner à l'orangerie de 10h à 18h.

      Et, pour terminer cette journée, une projection de courts métrages polars est programmée à partir de 22 heures au Bistro (Rue Pont Pasquet à Saint Amand).

      Laissez vous tenter ;)