mardi 18 janvier 2011

Les heures souterraines de Delphine de Vigan




Mathilde et Thibault ne se connaissent pas et pourtant, beaucoup de choses les rapprochent.
Tout au long du roman, on suit la journée de ces deux personnages, leur tristesse et même leur désespoir face à un quotidien qu'ils ne supportent plus.

Mathilde est veuve depuis quelques années et doit s'occuper seule de ses trois enfants. Elle est cadre dans une entreprise jusqu'au jour où elle a le malheur de montrer son désaccord à son patron. A partir de ce moment là, la vie de Mathilde va basculer puisqu'elle va devenir victime de harcèlement moral.

Thibault est médecin urgentiste, il vient de quitter Lila car celle ci reste indifférente à son amour. Ce personnage ne fait que subir sa vie, il est malheureux et le fait de côtoyer la détresse humaine ne fait qu'empirer son mal être intérieur.

Delphine de Vigan signe là un roman à la fois bouleversant et réaliste qui décrit avec justesse un phénomène de plus en plus courant dans notre société: le harcèlement moral au travail.


J'avais beaucoup aimé No et moi et ce roman ci ne m'a pas laissé insensible. Le lecteur ne peut pas resté indifférent face à la détresse de Mathilde et Thibault. Ce récit nous fait prendre conscience qu'à n'importe quel moment, tout peut basculer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire