vendredi 7 octobre 2016

Retour sur le comité de lecture adultes

Le 24 septembre dernier avait lieu le premier rendez-vous du comité de lecture adultes.
Nouvelle saison, nouvelle édition et nouvelle formule car nous accueillerons désormais l'association des amis de la librairie de Saint Amand sur ce temps de lecture et d'échanges.

Pour vous donner envie de venir ou de revenir, voici en quelques lignes ce dont nous avons parlé.

Le monde éditorial français a ceci de particulier qu'il propose deux fois par an, au mois de septembre et au mois de janvier une rentrée littéraire. A la bibliothèque, nous n'avons pas dérogé à cette tradition et nous avons présenté les nouveautés de cet automne au premier comité de lecture.

- La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia


Dans ce roman, l'auteur revisite les derniers mois de la vie de Vincent Van Gogh à Auvers sur Oise. Par contre, il n'aborde pas les événements du point de vue du peintre mais s'attache à décrire le personnage à travers les yeux de Marguerite, la fille du docteur Gachet. A 19 ans, la jeune fille éprise de liberté se retrouve engoncée dans un milieu petit bourgeois étouffant. Grâce à sa rencontre avec Vincent Van Gogh, elle apercevra l'espoir de l'émancipation de sa condition féminine trop rapidement étouffée.
Certains lecteurs seront peut-être déroutés par ce parti-pris d'écriture. Cependant, il permet d'imaginer le peintre dans ses zones d'ombres sans trahir la réalité historique.
Le roman s'attache aussi à dépeindre la vie artistique de la fin du XIXème siècle avec le développement du mouvement impressionniste et les avancées technologiques.


- Station Eleven d'Emily Mandell Saint John

 Virage à 180° pour le second roman présenté puisqu'il s'agit d'un roman d''anticipation.
La mort d'un acteur célèbre pendant une tirade du roi Lear de Shakespeare sert de scène d'ouverture.
Jusqu'à la fin du roman, on ne sait pas si celle-ci a un rapport avec LA catastrophe mais le fait est qu'après la représentation, le monde sombre dans le chaos.
20 ans après, les rares survivants se sont regroupés au sein de petites communautés et vivent en autarcie. Toute technologie a disparue. Comme tout vernis de civilisation a disparu en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, chacun a dû et doit encore lutter pour sa survie dans un milieu devenu hostile.
C'est ainsi que seule  sur les routes, la symphonie itinérante, mélange d'orchestre et de théâtre, tente d'apporter un peu d'humanité avec les pièces de Shakespeare.
Mais, un homme mystérieux, qui se fait appeler le prophète surgit d'entre les ombres et les prend pour cible. Ces derniers n'ont d'autre choix que de se séparer pour lui échapper.
Chaque partie découpée en chapitres, alterne entre les souvenirs des personnages et leur vie actuelle.

Récit terriblement prenant, il rappelle le roman de Cormac Mc Carthy, La route, qui se situait aussi dans un futur post-apocalyptique.






- Le grand jeu de Céline Minard

Son premier roman nous avait emmené dans les grandes plaines de l'ouest américain aux confins de la civilisation.
Changement de destination dans ce nouveau récit : place à la montagne et aux grandes pentes escarpées où rien ou presque ne pousse. C'est dans ce décor aride et vertigineux qu'une jeune femme décide de s'installer pour se confronter à la solitude. Mais la rencontre fortuite avec un ermite, remet tout en cause.




Vous pourrez retrouver les livres présentés ou les œuvres des auteurs présentés à l'issue de la rencontre ou dans nos rayons.

                                                              ____________________



Les prochains comités de lecture auront lieu les :

- 26 novembre : "over the rainbow" ou des romans qui font du bien au moral
- 14 janvier : coup de projecteur sur 3 jeunes auteures françaises, Sophie Chauveau, Valentine Goby, et Céline Lapertot
- 4 février : speedbooking pour la Saint Valentin
- 29 avril : "contrées lointaines " où le roman du terroir décliné en langue étrangère
- 24 juin : Extraits choisis de quelques "scènes de crimes.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire