samedi 18 février 2017

Le cas Malaussène de Daniel Pennac

Vous trépigniez d'impatience et attendiez le retour des folles aventures de la famille Malaussène. 
Votre voeu a été exaucé ; ce dernier tome est à la hauteur des premiers en loufoquerie, bonne humeur et imbroglios sans fin, avec un brin de causticité et de nostalgie.

Même s'il faut mettre un peu d'huile dans les rouages de son cerveau pour resituer tous les personnages dans l'ordre et le désordre de leurs apparitions, on se retrouve très vite happé par ce quotidien pas très banal de cette famille hors norme et hors cadre. Les anciens n'ont qu'à bien se tenir : la jeune génération est là pour prendre la relève.

Vous l'aurez compris à ces quelques mots : j'ai eu un gros coup de coeur pour le roman. 
Par contre, je vous avertis : comme moi, vous risquez de faire un syndrome malaussénien et de vouloir relire toute la saga pour vous replonger avec délectation dans les tribulations de notre bouc émissaire préféré. 

Et pourquoi pas un dimanche matin avec une bonne tasse de thé ou de café à côté de vous ?









mercredi 8 février 2017

Retour sur le comité de lecture de février

Samedi 4 février, le comité de lecture était consacré aux romans qui nous font du bien.  Car, après les terribles lectures du mois de janvier, il  fallait bien des histoires un peu plus légères...
C'est ainsi que es lecteurs présents ont  pu écouter les quatre premiers chapitres du livre "Allumer le chat" de Barbara Constantine.

Plus qu'un roman "feel good", ce dernier brosse le portrait de gens simples, mais qui sous leur aspect un peu bourru, cachent un cœur en or : on se laisse attendrir par toutes les relations intergénérationnelles qui sont petit à petit tissées entre chaque protagoniste.
Et le chat ? me direz-vous. En fait, il traverse le récit comme un véritable personnage, doué non seulement de la parole mais d'une philosophie à toute épreuve.
On pleure un peu, mais on rit surtout des aventures de cette petite tribu.
Les chapitres très courts rythment agréablement l'histoire, qui se déroule sous nos yeux comme un scénario de film. L'écriture est simple, et délivre un sentiment de plénitude et de sérénité.
On sent dans ce récit toute l'empathie dont fait preuve l'auteur envers ses personnages.





La discussion s'est poursuivie dans un premier temps autour des autres romans de Barbara Constantine : un lecteur nous a rappelé qu, en 2012, son roman "Et puis, Paulette" avait obtenu le prix Marguerite Audoux.





Dans un second temps, la discussion a porté sur les origines et les caractéristiques d'un roman "feel good" : effet de mode ou véritable genre littéraire ? Chaque lecteur a pu en débattre. Des titres de romans, des auteurs ont circulé. Mais tout le monde s'est mis d'accord sur le fait que même si le sujet est grave, un roman qui nous fait du bien est celui qui nous donne le sourire à la fin de la lecture.

http://bibliotheque3provinces.blogspot.fr/2011/01/comment-bien-rater-ses-vacances-anne.html






Enfin, le comité de lecture est identique à un match de rugby : il y a la troisième mi-temps, et samedi dernier, nous avons pu déguster des crêpes et du pain d'épices.

Si vous souhaitez être de la partie pour le prochain comité de lecture, rien de plus simple : nous vous donnons rendez-vous le samedi 26 avril à 15h00 pour découvrir des romans du terroir insolites.

Ce comité n'aurait pas pu avoir lieu sans la présence indéfectible des lectrices bénévoles de l'association des amis de la librairie, qui viennent partager avec nous ces moments de lecture et de découverte.